15-Situation à la MDPH

 

Syndicat Solidaire Unitaire Démocratique

des personnels du Département

de la Seine Saint-Denis.

 

- syndicat SUD CG 93 -

 

Pour les revendications, pour les droits, le syndicalisme un outil pour gagner.

A la Maison Départementale des Personnes Handicapées du 93 comme au Conseil général et ailleurs instituons le respect.

 

Les langues se délient au sein de la MDPH de Seine Saint-Denis ou depuis plusieurs mois  les droits des agents sont constamment et ouvertement bafoués. La triste réalité d’un recours massif au travail précaire et d’une gestion du personnel par certains cadres peu scrupuleux des agents apparaît au grand jour au sein de cette structure.

 

Quelques faits : Cette MDPH, qui rappelons le, est considérée par l’exécutif et la hiérarchie comme un service départemental (les services départementaux en assurant la logistique, les recrutements, la gestion des payes, etc ) est constituée de 89 agents dont un grand nombre sont des agents départementaux et pour une petite partie des agents de l’Etat,  ils sont mis à disposition de ce Groupement d’Intérêt Public présidé par un Vice–président du Conseil Général.

30 de ces agents (tous départementaux) sont des contractuels soit environ 31 % de précaires (1 agent de catégorie A, 4 agents de catégorie B et 25 agents de catégorie C) présents pour certains depuis 2006, pour la presque totalité embauchés sur des contrats de 3 mois renouvelés au gré de l’humeur et du bon vouloir de certains petits chefs qui utilisent l’arbitraire comme mode de gestion.

 

La précarité est instituée !!! Elle fait la démonstration de sa perversité. Ainsi par exemple, sur le site enfant une collègue de catégorie C sur un contrat de 3 mois, devait voir son contrat renouvelé (après un précédent contrat à la DPAPH), en effet, elle avait été appelée par sa gestionnaire de la DP pour venir signer son nouveau contrat, malheureusement elle a dû s’absenter pour s’occuper de son enfant souffrant (elle pensait pouvoir utiliser son droit à congés pour enfant malade comme tous les agents du Conseil général, et comme le reconnaît notre régime des congés applicable aux agents y compris ceux mis à disposition de la MDPH). Or  à son retour et sans explication il lui a été signifié que ce congé pour enfant malade mettait fin définitivement à son emploi à la MDPH.

 

Un autre collègue, précaire lui aussi, sur un contrat de 3 mois a depuis été recruté pour la remplacer, il ne faudrait pas qu’il tombe malade à son tour.

 

L’ambiance de travail à la MDPH c’est : terreur à tous les étages, harcèlement, et déni du droit et du respect des agents.

Ainsi sur le site adulte l’encadrement n’hésite pas à rédiger une note de service concernant les congés, qui outre le fait  qu’elle soit illégale, ne respecte pas le droit des personnels et conduit à une remise en cause du droit à congés et à RTT.

A cela s’ajoute un irrespect dans les relations  quotidiennes avec les agents, c’est travail, tais toi, et baisse la tête! A coté de cela un de ces cadres si pointilleux a installé un lit dans son bureau et il s’enferme pour dormir l’après-midi, mais pour les agents c’est gare à la sanction si le quota de travail n’a pas été atteint. Première sanction ; rester après l’heure (parfois jusqu'à 19 h 30 comme pour un agent du site adulte en juin) deuxième sanction : les multiples exemples de harcèlements, que tous connaissent et pour finir le licenciement pour les non-titulaires !

 

Notre Syndicat SUD a été interpellé par plusieurs agents de la MDPH, un dossier a été constitué et lors d’une rencontre avec le Directeur Général du Département ce point a été abordé, des réponses nous ont été apportés, des avancées pour les agents peuvent être engrangées.

 

Le syndicat SUD vous invite donc à une heure d’informations syndicale pour vous indiquer en détail ce qui a été obtenu du Directeur général, et permettre d’élaborer ensemble  le cahier revendicatif des personnels :

 

Le jeudi 10 septembre de 12 à 13 heures à la salle de réunion SUD salle 808 du bâtiment Gagarine (site adulte)

 

Une heure d’information mensuelle a été déposée vous pouvez donc venir sur le temps de travail puis aller déjeuner ensuite.

 

Syndicat SUD CG 93 du Personnel des Services du Département de Seine Saint-Denis

› Hôtel du Département - BP 193 - 93003 BOBIGNY Cedex

(Immeuble Gagarine, 8ème étage, bureau 809 et salle de réunion 808)

      Tel :  01-43-93-91-28       01-43-93-91-26      06-16-04-77-30

messagerie : sud@cg93.fr                      web :  http://www.sud-cg93.org/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :